Soutenance de thèse - Elise Roullaud

La Confédération paysanne à l'épreuve de la Politique agricole commune (1987-2007).
Transformation des pratiques de représentations et du travail militant.

Discipline : Science politique

 

Mardi 5 novembre, à 14h30
Salle du conseil - IEP Lyon
14 avenue Berthelot, 69007 Lyon

 

Jury

Jean-Gabriel CONTAMIN, Professeur de science politique, Université Lille 2

Jean-Louis MARIE, Professeur de science politique, IEP de Lyon, co-directeur

Lilian MATHIEU, Directeur de recherche au CNRS, École normale supérieure de Lyon

Jean-Luc MAYAUD, Professeur d’histoire, Université Lyon 2, co-directeur

Hélène MICHEL, Professeure de science politique, IEP de Strasbourg, rapporteur

Antoine ROGER, Professeur de science politique, IEP de Bordeaux, rapporteur 



Résumé

En prenant pour objet d’étude la Confédération paysanne, cette thèse se propose d’examiner les évolutions des formes et modes de représentation des intérêts agricoles sous l’effet de l’intégration européenne. Sur la base d’une enquête de terrain croisant plusieurs méthodes (archives, entretiens, observations, questionnaire), l’étude de ce syndicat mêle l’analyse du processus d’européanisation et la sociologie des groupes d’intérêt européens à la sociologie du militantisme agricole et des mobilisations collectives. En adoptant une approche attentive aux logiques organisationnelles, configurationnelles et dispositionnelles, cette recherche rend compte de deux dimensions. La première éclaire la reconfiguration de l’action syndicale au travers de l’analyse de l’espace de la représentation agricole européenne et des modalités pratiques de l’investissement militant sur la scène politique européenne. La seconde souligne la manière dont la Politique agricole commune « travaille » la Confédération paysanne en affectant l’économie des rapports de force syndicaux internes et externes, ainsi que le travail de production des orientations syndicales, mais également le répertoire d’action syndical. Cette recherche met ainsi en évidence les processus de socialisation et de politisation comme vecteurs de la dynamique d’européanisation. 

 
 
 

Actualités

Derniers ouvrages parus

Prev Next
 Egizio Valceschini, Odile Maeght-Bournay, Pierre Cornu, Recherche agronomique et politique agricole. Jacques Poly, un stratège
Jean Guillemin, Le crédit agricole en Bourgogne
Edouard Lynch - Insurrections paysannes
Pierre Cornu, Odile Maeght-Bournay, Egizio Valceschini - L'histoire de l'INRA