Soutenance de thèse - Yvan Tritz

Développement territorial et valorisation en circuit court des ressources énergétiques locales.
Vers des systèmes énergétiques agri-territoriaux ? 

 

Thèse pour le doctorat de Géographie, Aménagement, Urbanisme réalisée au Laboratoire d'études rurales par Yvan Tiritz dirigée par Claire Delfosse et co-encadrée par Patrick Mundler

 

Mardi 22 janvier, à 10h00
Salle Marc Bloch - Institut des Sciences de l'Homme
14 avenue Berthelot, 69007 Lyon

 

Jury

  • Laurence BARTHE, Maître de conférence en géographie-aménagement, UMR Dynamiques Rurales, Université Toulouse 2
  • Claire DELFOSSE, Professeur de Géographie, LER Université de Lyon 2
  • Bruno JEAN, Professeur en Développement Régional, Université du Québec à Rimouski, Rapporteur
  • Isabelle LAUDIER, Responsable de l’Institut CDC pour la Recherche, Caisse des Dépôts et Consignations.
  • Christine MARGETIC, Professeure de géographie, UMR ESO, Nantes (rapporteur) ;
  • Patrick MUNDLER, Enseignant-chercheur, Isara-Lyon – LER (Co-encadrant); 
  • Bernard PECQUEUR, Professeur d’Aménagement-Urbanisme, PACTE Université Joseph Fourier de Grenoble, Président

 

Résumé

La biomasse est une source d’énergie renouvelable qui présente un fort potentiel et qui bénéficie d’un soutien politique croissant en Europe et en France. Depuis une vingtaine d’années, plusieurs mesures visant à encadrer le développement des bioénergies ont été intégrées à la politique énergétique nationale et ce, dans un contexte de profonde reconfiguration du paysage énergétique français au niveau économique et politique. Les crises pétrolières des années 1970-1980, le mouvement de libéralisation des marchés de

page1image17208
page1image17480

l’énergie européens mais aussi les réformes de la PAC des années 1990, jusqu’à l’émergence plus récente de la question du réchauffement climatique, sont autant d’événements historiques marquants qui ont eu ou qui ont encore une influence sur le développement des bioénergies.

Quelles sont les modalités d’émergence cette nouvelle ressource énergétique et de ses différentes filières de valorisation ? On distingue aujourd’hui en France deux logiques de développement des bioénergies : d’une part des projets de grande envergure de type filière (production d’électricité, biocarburants industriels) et d’autre part des initiatives plus modestes, menées à l’échelle locale en milieu rural. Dans le cadre de notre recherche, nous nous sommes focalisés sur l’étude de projets décentralisés de production d’énergie à partir de biomasse agricole, développés sur le modèle du circuit-court ce que nous avons traduit par l’élaboration d’un concept-hypothèse : le Système Energétique Agri-Territorial (SEAT). Inspiré des Systèmes Productifs Locaux (SPL) et des Système Agroalimentaires Localisés (SYAL), le SEAT est un outil pour analyser les formes locales de développement des bioénergies. L’ancrage géographique, l’innovation organisationnelle, la gouvernance locale sont des caractéristiques fondamentales de ce concept.

La confrontation du SEAT à l’étude de sept cas concrets qui illustrent différentes filières bioénergies et différentes dynamiques à l’œuvre dans les espaces ruraux français, permet de révéler des démarches de spécification, de même que le caractère potentiellement multifonctionnel des bioénergies. L’observation de terrain permet en outre de rendre compte de l’apparition de nouveaux acteurs de l’énergie et de nouvelles échelles géographiques de développement. Enfin, l’existence de SEAT est symptomatique d’une évolution profonde de l’activité agricole : de la remise en cause du modèle productiviste, de l’émergence de stratégies de développement fondées sur les ressources locales et de réflexions sur la relocalisation de l’économie via de nouveaux circuits de valorisation. De ce fait, le SEAT interroge également les évolutions en cours de l’espace rural, des recompositions sociales dont il a fait l’objet ces dernières décennies et de l’évolution de ces fonctions. 

 

 

 

 
 

Actualités

Derniers ouvrages parus

Prev Next
 Egizio Valceschini, Odile Maeght-Bournay, Pierre Cornu, Recherche agronomique et politique agricole. Jacques Poly, un stratège
Jean Guillemin, Le crédit agricole en Bourgogne
Edouard Lynch - Insurrections paysannes
Pierre Cornu, Odile Maeght-Bournay, Egizio Valceschini - L'histoire de l'INRA