Sciences sociales et images animées
Ecole Doctorale Sciences Sociales Lyon Saint-Etienne
2012 - 2013 : Module de 21h

 

 

Sciences sociales et images animées

 

 

Coordination pédagogique : Edouard Lynch, Professeur d’histoire contemporaine, Université Lyon 2, Laboratoire d’Etudes Rurales

 

Equipe pédagogique

Frédéric Abecassis (ENS, LARRHA)
Bernard Ganne (Lyon2, CMW)
Jacques Gerstenkorn, (Lyon 2, LESLA)
Isabelle Lefort (Lyon 2, EVS)
Béatrice Maurines (Lyon 2, CMW)
Daniel Pelligra
François Portet (LER)

Présentation de la problématique du séminaire

L’objectif de ce séminaire est de proposer à l’ensemble des doctorants un espace de réflexion sur la place et le rôle des images animées dans les sciences sociales. Il se positionne de manière résolument pluridisciplinaire, en prenant l’image animée au sens large (documentaires, documents d’amateurs, télévisions) dans une triple acceptation, à la fois comme une source, un objet d’étude, mais également comme un outil et un support de la recherche.

Comme source, il intéresse l’ensemble des sciences sociales, puisque depuis les premières images animées jusqu’à aujourd’hui, celles-ci fournissent un matériel sans cesse croissant sur lesquels les chercheurs peuvent engager des études, soit de manière centrale, soit de manière secondaire. Les formes successives prises par les images, les institutions et les acteurs qui les élaborent constituent également un vaste champ à l’origine de spécialisations disciplinaires, dans le domaine du cinéma ou des médias. Enfin, le recours à l’image, comme support de l’investigation et du rendu d’une recherche, mise en œuvre de manière de manière précoce par l’ethnologie ou l’anthropologie tend à s’étendre à d’autres disciplines, à la faveur des avancées techniques et de la démultiplication des supports.

Objectifs pédagogiques

Dans ce contexte, il paraît pertinent de proposer aux doctorants des perspectives épistémologiques comparées, et les enjeux que l’image animée représente dans la perspective de leurs propres travaux. Il s’agit de montrer l’existence d’un certain nombre de ressources (privées et publiques) et de préciser les modalités de leur exploitation. Mais il convient aussi de leur présenter quelques exemples de réalisations concrètes, qu’il s’agisse de films de recherches ou de recherches sur des films, dans des domaines variés.

 

Module ouvert pour 25 doctorants environ
Aucun prérequis, sauf un intérêt pour les thématiques qui y sont développées
Le module fait l’objet d’une validation, sous la forme d’une présentation critique d’un film ou d’un travail de recherche utilisant l’image.

 

Programme

 

Lundi 17 décembre 2012
Jacques Gersenkorn, « Le  champ  cinématographique saisi par la  sémiologie »
Edouard Lynch, « L’historien et les images animées »

Mardi 22 janvier 2013
Isabelle Lefort, François Portet, « L’ethnographe, la caméra , le film et ses comparses » 

Mardi 19 février 2013
Bernard Ganne, « De l’usage de l’image et de l'outil vidéo dans la recherche : une autre façon de chercher, une autre façon de documenter. Retour sur 30 ans d’observations filmées en sociologie »
Daniel Pelligra, « Une histoire critique de l’anthropologie filmée »

Mardi 19 mars 2013
Edouard Lynch, Beatrice Maurines, « Faire "communauté d'action" dans et avec le film scientifique : quelles questions méthodologiques et épistémologiques ? »

Mardi 16 avril 2013
Edouard Lynch, Frédéric Abecassis, « Les juifs dans l'islam méditerranéen, récit d'un itinéraire de recherche dans la base medmem.eu »

Mardi 21 mai 2013
Edouard Lynch, Daniel Pelligra, « La ferme des Liaudes en Beaufortain »

Mardi 18 juin 2013
Edouard Lynch, Atelier doctorants